samedi 6 février 2016

ANGRIGNON

CLÉOPHAS ANGRIGNON
FLORIDA BONHOMME
Rang Ste-Augustine, 1900-1901, les deux frères Angrignon, Cléophas et Joseph sont des cultivateurs.  Cléophas a 1 enfant; Joseph en a 9.


 

samedi 2 janvier 2016

DESCHAMBAULT

HUBERT DESCHAMBAULT
EDMIRE BRIÈRE

Hubert Deschambault et Edmire Briere sont recensés pour la première fois dans la paroisse de St André Avellin en 1891 . Ils arrivent de St Jérôme avec plusieurs enfants pour s établir dans la Petite Nation . Ils auront de nombreux enfants supplémentaires ;suffisamment pour obtenir une terre dans le district de Compton. La suite fera en sorte qu ils ne s y établiront pas . Ils sont les ancêtres de tous les Deschambault de Notre Dame de la Paix. (Ferdinand , Joseph, Henri, Louis, Lucien, Alexandre, Clémentine , Rosanna, Rose Delima, Elisa ,Flora, Bernadette, Augustine, Florantine ) .Ils se sont mariés à St Jérôme le 10 novembre 1873 . Edmire Brière ,née le 6 mars 1849 à St Jérôme s éteindra le 3 juin 1909 à Notre Dame de la Paix. Hubert Deschambault , né le 15 janvier 1836 probablement à St Therese s est éteint le 23 juin 1917 à Notre Dame de la Paix . Ils reposent tous les deux au cimetière du village . A noter qu' Edmire Brière était la fille de Louis Briere de St Jérôme 

La première institutrice

DONALDA PILON
(Institutrice vers 1900)

Donalda Pilon, 
une jeune femme affable fut l'une des premières institutrices dans le secteur qui allait devenir Notre-Dame-de-la-Paix en 1902.
Pour aussi peu que 100$ dollars annuellement, 
elle apprenait aux jeunes enfants à lire, à compter et à écrire.
Fille de Bélonie Pilon et de Philomène Groulx.
 

dimanche 27 décembre 2015

MANTHA

(Pierre-Alain Mantha (1927-2014), petit-fils de Louis Mantha)
LOUIS MANTHA
MARIE-LOUISE DEGUIRE
Louis Mantha, natif de Rigaud, en 1853, est venu avec ses parents, son frère Xavier,
ses deux soeurs Marguerite et Éléonore, avant 1855 s'établir dans la région de St-André-Avellin.  Fils de Louis Imbeau dit Mantha, cultivateur, et de Thérèse Brazeau.
 
Le 22 octobre 1876, dans l'église de St-André-Avellin, il épouse Marie-Louise Deguire.  La famille est installée sur une terre du rang Ste-Augustine autour des années 1900, entre les Lauzon et les Laplante.  Cultivateur l'été, bûcheron l'hiver.  Onze enfants sont nés entre 1876 et 1899 et c'est Aurèle Mantha qui va hériter de la maison paternelle.
Louis Mantha est mort le 1er avril 1929 à Notre-Dame-de-la-Paix mais il sera inhumé dans le lot familial à St-André-Avellin.  
source Ancestry.ca; http://www.mfshieldsberthiaume.ca 

 

dimanche 13 décembre 2015

FILION

NAPOLÉON FILION
LAURENZA DESORMEAUX

Napoléon Filion nait dans la Baie de l'Ours, à Chénéville, le 25 juin 1897 de Jean Armène et Auxilie Hotte.  Marié à Notre-Dame-de-la-Paix en 1919 à Laurenza Désormeaux dont sont issus 9 enfants.  
Éleveur de chiens et premier barbier du village, installé au coeur de la petite communauté, violoneux et gigueur où certains fériés la famille et les amis, les Rousson et les St-Jean, se rassemblent pour danser des reels et taper du pied dans le petit salon de la modeste maisonnette.  La famille Filion est demeuré une dizaine d'années à Notre-Dame-de-la-Paix, de 1919 à 1928, durant la grande crise, avant de déménager à Saint-André-Avellin.
Un des fils de ''Poléon'' Filion, Jean-Paul, né à Notre-Dame-de-la-Paix en 1927, chansonnier, poète, dramaturge, romancier, peintre. Décorateur à la Société Radio-Canada à Montréal et à Québec (1954-1987). Remporta de nombreux prix pour ses chansons et ses œuvres littéraires. Parmi ses œuvres littéraires, citons: Saint-André-Avellin… le premier côté du monde (1975), Mon ancien temps (1976), Les Murs de Montréal (1977), Cap Tourmente (1980), À mes ordres, mon colonel! (1982). Ses premiers disques remontent à 1952. Son plus grand succès, La Parenté, s’est vendu à 100 000 copies. Mis à la retraite en 1987, renoue avec la peinture avec laquelle il avait connu quelques succès durant les années 1950.
source Ancestry.ca; www3.sympatico.ca/mario.filion/celebrites.htm